Je peux avouer quelque chose ?

Je souris beaucoup en voyant comment les médias français commencent progressivement à ouvrir les yeux sur l’autre Afrique. On m’a parfois reproché d’être trop “pro-anglosaxonne”, mais reconnaissez-le, les anglophones ont senti le vent tourner depuis bien longtemps, non ? Que ce soit CNN, CNBC, BBC, Forbes ou The Guardian, une grande partie des médias éco ou info ont leur segment “Africa” (comprenez un segment où l’on ne relaie pas que les infos sur Boko Haram, l’énième crise de famine ou le dictateur X qui s’accroche au pouvoir) depuis des années. Mais tout vient à point à qui sait bla bla. Je me rappelle avoir maintes fois interpellé Le Monde sur Twitter sur le côté un peu tragique de leur traitement de l’information africaine. Pas que je demande d’ignorer les mauvaises choses qui s’y passent, mais le continent africain est clairement le plus hétérogène qui soit. Ne pas parler de ses maux ne lui rend pas service, mais ne parler que de ça, c’est (un peu) faire de la désinformation. L’ironie du sort veut que..hé bien… le Monde lance “Le Monde Afrique” officiellement dans quelques semaines et surtout, je vais écrire pour eux. Drôle, n’est-ce pas ? Comme quoi mes coups de gueule ont parfois des résultats concrets.

Alors, de quoi vais-je parler sur Le Monde Afrique ? Je crois que je serai une espèce de “Bridget Jones africaine” (je reprend les termes du rédac’chef) avec un penchant pour la mode et la musique. Bridget et non Carrie B. parce que je n’ose pas (encore ?) écrire sur le sexe, je n’assumerai pas que ma mère me lise (chacun ses problèmes). Bref, donc. J’écrirai sur ce que c’est que d’être une jeune femme africaine “moderne” (terme assez fourre-tout je vous l’accorde), et tout ce que ça comprend d’observation sur comment la société me/nous voit, les rapports avec la gente masculine, les contradictions dans les valeurs morales etc…. Et bien sûr, d’autre part, j’écrirai sur les bars/restos/concerts d’Abidjan que je trouve intéressants, sans oublier la musique. Je crois d’ailleurs qu’un de mes premiers posts publiés sera sur le Hip Hop africain. J’ai un article sur la pression du mariage aussi, mais j’ai un peu du mal à me mettre d’accord avec moi-même sur comment j’oriente le sujet. En tout cas, vous avez le topo en gros.

Pour finir, je parlais de femme africaine moderne plus haut… J’ai eu une très jolie parution dans un des derniers articles du Figaro Madame, accompagnée d’autres jeunes femmes très talentueuses comme Chayet de Nothing But The Wax !

PaolaAudreyMmeFigaro

L’article est à lire en intégralité ici: http://madame.lefigaro.fr/style/la-mode-afropolitaine-en-plein-boum-sur-le-web-050115-93608

Allez, je file. Les jeunes africaines modernes, ça n’arrive pas en retard aux rendez-vous clients 😉