Chronique de l’Abidjanie #9 – MAC et CHANEL débarquent à Abidjan..j’y étais !

MAC Cosmetics et CHANEL (Beauté) sont officiellement à Abidjan depuis le week-end dernier. Ça sonne irréel, right? Il fallait que j’aille vérifier. Du coup, à l’heure de la pause-dej’, j’ai sauté dans un taxi, bien décidée à attester de ces ouvertures par moi-même. D’avance, pardonnez la qualité des photos, qui ont été prises dans la discrétion la plus totale ;)

20150526_123213

Commençons par CHANEL.

Instasize_0526140656

20150526_124344

Situé au 1er étage du centre commercial CAP SUD à Marcory, quartier au sud d’Abidjan, le corner est semblable à ceux qu’on trouve dans les aéroports des grandes capitales internationales. Accueillie par deux vendeuses vêtues de noir, je balaie le lieu des yeux très rapidement et de prime abord, on peut y acheter les parfums iconiques de la marque, ainsi que des rouges à lèvres, crayons, vernis, mascaras, eye-liners et fonds de teint. Encore que.. je venais pour ça, justement, et l’on m’a très vite fait savoir que l’offre en termes de teintes est hyper limitée pour le moment. Bon, l’espace est ouvert depuis vendredi dernier, ne soyons pas trop pressés. Quand auront-ils plus de teintes foncées pour les fonds de teint liquides ? « En 2016″. Ah, d’accord. Niveau prix, en gros ça donne:

- Parfums (Allure, Chance…): 54.000FCFA en moyenne

- Crayons: 12.000FCFA en moyenne

- Vernis: 20.000FCFA en moyenne

- Rouge à lèvres: à partir de 20 à 25.000FCFA en moyenne

Question qualité de service, rien à signaler, elle sont souriantes et à disposition. Il faut tout de même signaler que le corner est à l’entrée de la boutique Zino, où l’on retrouve des parfums d’autres marques ainsi qu’un espace BlackUp.. où j’ai d’ailleurs pu enfin acheter un Contouring Stick après avoir essayé différentes teintes sous les conseils de 3 vendeuses.

20150526_124625

Petit plus d’ailleurs pour cette boutique: la possibilité de payer par carte bleue. Par contre, je trouve ça dommage qu’il n’y ait pas de carte-fidélité, surtout si c’est un endroit où l’on vient se réapprovisionner plus ou moins souvent.. enfin bon.

20150526_135834

Ressortant par le corner CHANEL, je prends sur la gauche et me voilà devant MAC. Première impression: l’espace est quasi aussi grand que la boutique de Montparnasse (à Paris) où j’avais l’habitude d’aller. 2 coins pour se faire se maquiller, toute la gamme de maquillage, des produits de soins, d’accessoires (pinceaux, disques démaquillants..) et surtout.. 3 vendeuses sympas mais débordées. On n’est pourtant pas un samedi après-midi mais le va et vient des clientes est très régulier. Adolescentes curieuses, expatriées, touristes d’autres pays africains ou cadres ivoiriennes fidèles à MAC, le profil des acheteuses est assez varié. D’ailleurs, une acheteuse à côté de moi interpelle une vendeuse: « Mais vous êtes ouverts depuis quand ? Qui a amené MAC à Abidjan ? Il était temps hein ! ».

20150526_130747

20150526_130740

« Mais qui a amené MAC à Abidjan ? » C’est, je pense, la question que beaucoup se posent… Réponse: ZINO. Oui oui, les mêmes qui ont le multimarques Cosmétiques/Parfums et le corner CHANEL dont j’ai parlé plus haut. Mais il n’y a pas que ça ! ZINO a surtout LA boutique de cosmétiques la plus incontournable d’Abidjan, située sur la fameuse « Rue des Jardins ». Avec une superbe baie vitrée régulièrement changée en fonction des grandes campagnes publicitaires des enseignes de luxe, on y vend tous les parfums et marques Beauté les plus connues. Par ailleurs, au premier niveau de ce magasin, se trouve une de mes adresses favorites: le Club Zino. Club à cigares très fréquenté, on y croise un peu le « Who’s Who » de Babi, même si certains habitués m’ont dit que le lieu est devenu « trop ouvert » d’après eux. Certains trouvent l’adresse « bling bling », je peux le comprendre, mais j’aime beaucoup l’atmosphère « club fermé » qu’il y a là-bas. Et puis, ma foi, ils font de très bonnes frites ! Pour en revenir à ZINO, ils sont également derrière la présence en Côte d’Ivoire d’autres grandes marques internationales comme SWAROVSKI. J’ai commencé à collecter des informations ici et là les concernant, et ce qui ressort pour le moment, c’est qu’ils ont un positionnement très clair: Beauté, Luxe, Haut de gamme et distribution sélective.

Revenons à nos moutons, je suis toujours dans la boutique MAC.

20150526_135450

20150526_131214

20150526_130251

Quand une personne du staff de vente parvient à se libérer, elle m’installe et me faire essayer plusieurs Studio Fix, jusqu’à ce que je sois satisfaite. Elle s’appelle Vanessa, ultra-souriante et on sent qu’elle aime ce qu’elle fait, c’est communicatif. Après avoir fait 5 fois le tour des lieux, j’ai une vision assez précise des prix:

- Pinceaux MAC: de 15.000 à 34.000FCFA

- Crayons sourcils: 12.500FCFA

- Rouge à lèvres Ruby Woo: 14.500FCFA

- Base pour les lèvres (Lip Conditionner): 12.000FCFA

- Fards à paupières: 13.500FCFA

- Éponges: 5500FCFA

- Studio Fix (Poudre): 23.000FCFA

- Travel Bag: 120.000FCFA

- Gel fraîcheur: 14.500FCFA

Je vous laisse faire la comparaison avec les prix habituels de MAC en Europe. A quelques égards, je m’attendais à bien plus cher. Je les trouve même un brin moins cher qu’ INGLOT Cosmetics, présent à l’autre bout du centre commercial (voir mon post à ce sujet ici) et moins connus que MAC.

20150526_130306

Alors bien sûr, la question que l’on se pose est de savoir: est-ce qu’il y a une clientèle suffisamment fortunée pour faire tourner ces deux espaces Beauté prestigieux ? J’ai d’abord envie de répondre que la présence de ces deux marques à Abidjan répond à la question, et confirme encore plus ma perception du marché de la consommation ici sur les 5 prochaines années. Pour vous dire, tout le temps où je suis restée près de la caisse soit 5 minutes, j’ai vu passer 3 clientes qui avaient chacune acheté pour plus de 100.000FCFA de produits, et ce, un mardi (qui n’est pas réputé pour être un jour où on fait un C.A. de malade).

Autant la venue de MAC ne m’a pas spécialement étonnée vu que je surveille leur déploiement sur l’Afrique subsaharienne depuis un an par là, autant Chanel ça a vraiment été une ÉNORME surprise. Marque exclusive et ultra-luxe par excellence, chaque ouverture de magasin ou dans une moindre mesure, chaque accord de licence de CHANEL est un événement en soi… encore plus dans des contrées loin de leurs zones habituelles. C’est encore plus surprenant quand on sait que des villes comme Lagos, Nairobi et Johannesburg/Cape Town devaient être au sommet de la liste et Abidjan devait – en principe – apparaître derrière Accra et avant Dakar (si je m’en tiens au schéma de déploiement de la plupart des géants de la cosmétique/grande distribution)…soit une ouverture, dans le meilleur des cas, aux alentours de 2017. Je ne sais donc pas quel tour de magie a opéré le groupe ZINO pour ramener CHANEL ici, mais comme on dit au Cameroun, « je leur donne les mains« . Parlant de ça, j’ai la folle ambition d’interviewer quelqu’un de ZINO pour en savoir plus sur leur stratégie (du moins, ce qu’ils veulent bien m’en dire) et avoir leurs insights sur le secteur de la beauté et du luxe en Côte d’Ivoire, qui m’a l’air au bord d’un vrai boom économique. Souhaitez-moi bonne chance lol ;)

Sinon pour finir, vu que j’étais en quête de bons basiques, j’ai pris un fond de teint ST FIX, un Ruby Woo rouge vif, un crayons pour sourcils et une base pour rouge à lèvres.