« Lara and The Beat » ou quand Nollywood mélange musique et cinéma

Une observation que je fais depuis un moment sur le Nigeria, c’est que pour un pays qui occupe simultanément la première place dans la musique et le cinéma à l’export, je trouve que les collaborations entre ces deux secteurs sont en deça des attentes. Bien sûr, les réalisateurs de clips s’inspirent du cinéma (voir ici ou ici), mais dans l’autre sens, c’est un peu plus limité bien que de plus en plus de musiciens s’essaient au grand écran. À cette occasion, un des films qu’il faudra surveiller dans les prochains mois, c’est « Lara and The Beat« .

L’histoire ? 2 soeurs issues d’une famille aisée de Lagos vivent la belle vie, jusqu’à ce qu’un événement ne bouleverse leur quotidien. Le rôle principal est joué par la chanteuse Seyi Shay, qui incarne Lara, une enfant gâtée qui rêve de devenir une star de la musique. Elle donne notamment la réplique au rappeur Vector, qui joue son amoureux dans le long-métrage.

Quant à l’autre soeur, elle est jouée par Somkele Idalama, une actrice de talent que j’aime beaucoup (et qui accessoirement est toujours très élégante sur le tapis rouge). Enfin, il y a des seconds rôles intéressants, notamment Toni Tonnes (qui jouait dans la 1ère saison de « Rumour Has It » par Ndani TV), Sharon Ooja (actrice dans la web-série à succès « Skinny Girl in Transit« ) et Uche Jombo (qu’on ne présente plus) entre autres.

 

Pourquoi faut-il garder un oeil sur ce projet ? Notamment parce qu’il est réalisé par ceux qui ont fait Banana Island Ghost (j’en ai parlé ici) et que le succès de ce film peut devenir un cas d’école. D’autre part, le stylisme + makeup des actrices ont l’air particulièrement bien travaillés 😉 Sortie prévue en juillet 2018.

Trailer du film: