Petites observations et conseils pour les “influenceurs africains”

  J’ai suivi à distance les débats Facebook qu’il y a en ce moment sur les influenceurs camerounais, certains se demandant (à juste titre) sur quels critères quelqu’un peut être considéré comme un influenceur ou non. Je vais simplement donner mon point de vue basé sur mes expériences. J’ai participé à la mise en place de plusieurs campagnes influenceurs, dont une récemment qui a été diffusée sur Trace Urban et

(Podcast) Une conversation sur Black Panther, Wakanda et la représentation des Noirs.

J’ai été voir “Black Panther” il y a deux jours. J’en suis sortie avec un enthousiasme aussi mesuré qu’avant la projection… sinon plus. Convaincue de la nécessité culturelle (et sociale) d’un tel film, j’ai été moins emballée par le long-métrage en lui-même. Bien sûr, en tant que femme aux origines africaines, j’étais ravie de regarder un film de super-héros où les femmes (noires) sont dans des rôles décisifs et non-stéréotypés.

Rendez-vous à la première édition de l’événement “Afropreneuses Summit”

  Clarisse Libene – fondatrice du célèbre événement “Nappy Hair Academy” à Paris et de l’agence CLeva Consulting – organise le 10 mars prochain la 1ère édition de l’Afropreneuses Summit. Cet événement est focalisé exclusivement sur l’entrepreneuriat noir au féminin en France et dans la diaspora. Les trois speakers seront Kelly Massol (fondatrice de la marque capillaire Les Secrets de Loly), Angèle Mwana (initiatrice des ventes privées Happy 50)… et moi-même.

Blasée.

Ça vous arrive d’avoir des reality checks ? Il s’agit d’une de ces conversations difficiles, mais nécessaires. Elles ne sont pas forcément planifiées à l’avance, le plus souvent même, elles arrivent sans prévenir. Je sors d’une d’entre elles. Comme à chaque fois, je suis à la fois soulagée et j’ai l’impression d’étouffer. Ça fait des années que ça traîne mais tout à l’heure, ce qui a commencé comme une conversation banale

Ouverture de Designing Africa Collective, nouveau concept store africain

En tant que Consultante dans la Mode (et un des visages les plus reconnus dans le domaine en Afrique de l’Est), Diana Opoti a fait le buzz dès 2014 en lançant “100 Days of Fashion“. En effet, elle s’est lancée le pari de ne porter que des designers africains pendant 100 jours. Les photos, postées sur son compte Instagram, ont été une formidable opération de communication aussi bien pour elle que pour

“Oyinbo Wives”, la télé-réalité sur les épouses d’hommes blancs à Lagos

Après avoir ouvert cette année sa propre société de production audiovisuelle, ainsi qu’une chaîne Youtube, la célèbre blogueuse nigériane Linda Ikeji (si vous ne savez pas qui elle est, rendez-vous sur cet article que je lui ai consacré) va avoir sa propre chaîne TV l’an prochain. Cette chaîne, qui sera disponible en ligne mais aussi à la télévision via Dstv (le principal distributeur de chaînes télévisées en Afrique anglophone), sera axée Divertissement, pour rester en phase