Avoir moins de 30 ans et lancer sa marque de cosmétiques en Afrique: le cas “Bold Make Up”.

Depuis que j’ai commencé mon activité de consultante, il ne se passe pas un mois sans que je ne reçoive de demande de conseils liée au secteur des cosmétiques en Afrique. Le profil est assez souvent le même: une jeune femme en dessous des 30 ans, issue de la diaspora, qui souhaite monter une gamme de produits de maquillage à destination de l’Afrique subsaharienne. Soit il s’agit d’un projet qui

Mes 3 derniers passages dans les médias.

Yo. 3 nouvelles publications dans les médias me concernant. 1 – Je parle marketing musical en Afrique Centrale avec Quick Com Magazine, un média camerounais axé sur le secteur de la communication et du marketing.   L’intégralité de l’interview est disponible ici. Soit dit en passant, ce serait prétentieux de dire que j’en ai fait le tour, mais je vais probablement fortement ralentir sur les Relations Presse/Publiques et le Branding

Chronique de l’Abidjanie #9 – MAC et CHANEL débarquent à Abidjan..j’y étais !

MAC Cosmetics et CHANEL (Beauté) sont officiellement à Abidjan depuis le week-end dernier. Ça sonne irréel, right? Il fallait que j’aille vérifier. Du coup, à l’heure de la pause-dej’, j’ai sauté dans un taxi, bien décidée à attester de ces ouvertures par moi-même. D’avance, pardonnez la qualité des photos, qui ont été prises dans la discrétion la plus totale 😉 Commençons par CHANEL. Situé au 1er étage du centre commercial CAP

Made in Brazzaville Part III: les Sapeurs, les cosmétiques et Hippolyte Diayoka.

 Pouvais-je être au Congo sans rencontrer de sapeurs ? Clairement, NON. Encore fallait-il que je sache où les trouver. Ils ne se promènent pas avec des écriteaux et contrairement à ce que je pensais, on n’en croise pas à tous les coins de rue.  J’avais entendu dire qu’ils se réunissaient souvent à Bacongo (quartier au sud de Brazza) le dimanche, au bar dénommé “La Main Bleue“,  pour y faire leurs

Made in Brazzaville Part II: Loisirs, jeunes entrepreneurs et mixité sociale.

Lorsque je visite un pays, encore plus si celui-ci se trouve en Afrique, j’essaie de toujours de ne pas m’arrêter au minimum syndical du tourisme. Après tout, peut-on estimer avoir visité une ville si on se limite exclusivement aux alentours de son hôtel et à quelques tours dans des quartiers huppés ? Attention, je ne dis pas qu’il faille nécessairement aller s’enfoncer dans des ghettos (où même les locaux ne

Venez m’écouter !

Avouez que le titre du post est accrocheur ! Hein ? HEIN ? Lol. Plus sérieusement. J’animerai et participerai à 3 événements dans les prochaines semaines: * Le 13 mars 2014, je vais modérer le débat “Et si l’Afrique déshabillait l’Asie ?“, sur les problématiques du textile en Afrique, à l’école de commerce parisienne ESCP-EAP. Organisée par l’African Business Club, les invités seront entre autres le styliste Alphadi et Jean-Joseph