Avoir moins de 30 ans et lancer sa marque de cosmétiques en Afrique: le cas “Bold Make Up”.

Depuis que j’ai commencé mon activité de consultante, il ne se passe pas un mois sans que je ne reçoive de demande de conseils liée au secteur des cosmétiques en Afrique. Le profil est assez souvent le même: une jeune femme en dessous des 30 ans, issue de la diaspora, qui souhaite monter une gamme de produits de maquillage à destination de l’Afrique subsaharienne. Soit il s’agit d’un projet qui

J’y étais – Le “Beauty Lab” par L’Oréal sur l’Afrique et la beauté noire.

Lorsque l’on est le numéro 1 mondial des cosmétiques, satisfaire tous ses clients en prenant en compte leurs particularités n’est pas toujours un exercice facile. Surtout lorsqu’on a pour slogan “Parce que nous le valons bien“. Ce “nous” a souvent été remis en question car un certain nombre de consommatrices ne se sentaient pas incluses, comprises ou représentées correctement. Mais parce que L’Oréal est également le plus grand groupe sur

Ce qu’il faudra retenir de la mode en 2012.

 Après la musique, les vidéos et les sites web, on boucle la boucle de cette série d’adieux à l’année 2012 avec la mode. 2012 n’a pas été débordant de créativité en matière de prêt-à-porter. La crise économique a semble-t-il renforcé la crise d’inventivité (ou l’a imposée, ça dépend). L’année a surtout été marquée par des événements qui concerne les insiders de l’industrie, bien plus que le grand public.